se connecter       Anglais Italien Espagnol Allemand

A la Découverte des richesses de la Guadeloupe

Sites naturels à la Guadeloupe

Pointe des Châteaux

La Pointe des Châteaux

La pointe se situe à 11km de la commune de Saint-François dont le nom provient également des capucins qui avaient mis la Paroisse des châteaux sous le patronage de Saint-François d’Assise.

Constituée d’une large bande littorale balayée par des vents souvent violents, la pointe des Châteaux se distingue par ses aiguillons, surgissant de l'océan, reliques d'une falaise érodée par les vagues et les embruns, et qui n'abrite plus qu'une faune et une flore rares, dont certaines espèces endémiques.

Un paysage sauvage, brut, surmonté par une grande croix.

Parc national de la Guadeloupe

le Parc naturel a été créé le 20 février 1989, géré par l'Office national des forêts (ONF), en y aménageant des sentiers de randonnée et en y créant des équipements d'accueil. Il assure aujourd'hui la préservation d'écosystèmes extrêmement diversifiés qui s'étendent des fonds marins de la Côte sous le Vent et du Grand Cul-de-Sac marin au sommet du volcan de la Soufrière.

. Parc national de la Guadeloupe Montéran 97120 Saint-Claude. Tél: 0590 41 55 55. Fax: 0590 41 55 56.

Parc national
ilet du gosier

Ilet du gosier

L'îlet du Gosier est un îlet d'un kilomètre de long et situé à quelques centaines de mètres au large de la ville du même nom, Gosier en Guadeloupe.

Cet îlet est inhabité mais se fait remarquer par la présence du phare du Gosier implanté à la pointe sud.
cet îlet abrite un nombre incalculable d’iguanes. Vous pourrez aussi rencontrer des bébés canard, des tortues et même des dauphins et des pieuvres !

Parc des Mamelles .

Au cœur du massif de la Basse-Terre, le Parc des Mamelles consacre 4 hectares de forêt tropicale à la conservation d'espèces animales rares ou menacées .

Il abrite quelque 85 espèces animales de la Caraïbe et de la Guyane, réparties entre mammifères, oiseaux, reptiles, et arthropodes – soit plus de 450 individus.

.Parc des Mamelles: Montéran 97120 Saint-Claude
.Tél: 0590 498 83 52

Parc national
Le volcan de la Soufrière

Le volcan de la Soufrière

La Soufrière, surnommée « vié madanm la » en créole guadeloupéen, littéralement « la vieille dame » en français, du haut de ses 1 467 m, il domine Basse-Terre. En Guadeloupe, c'est le seul endroit qui offre un tel point de vue à 360° sur les massifs montagneux vers le nord de la Basse-Terre, le Petit Cul de Sac Marin, la Grande Terre, le sud de la Basse-Terre, la mer des Caraïbes, les îles environnantes Les Saintes, La Dominique...
C’est un volcan actif, depuis les dernières 10 000 années,de type péléen, explosif à nuées ardentes. Consulter la météo avant de partir et ne faire cette randonnée que par beau temps. En cas de pluie, la visibilité est nulle et la randonnée perd une grande partie de son intérêt

Les chutes du Carbet

Au nombre de trois, les chutes du Carbet doivent leur nom à la rivière du Grand Carbet. Cette dernière prend sa source dans le flanc Est du massif de la Soufrière.
La première Chute effectue en deux paliers, un saut de 115 m (3 heures AR depuis le parking) La deuxième Chute haute de 110 m, est la plus connue (45 mn AR depuis le parking) La troisième chute aboutit d’une hauteur de 20 m, dans un magnifique bassin circulaire. Elle est surtout impressionnante par son volume d’eau.

Les chutes du Carbet
Mémorial Acte

Mémorial Acte

Le Mémorial Acte est un Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la Traite et de l'Esclavage. Il est question de croiser les regards et les disciplines en s'appuyant sur l'histoire, cœur du projet,mais également sur l'ethnologie, l'anthropologie sociale et l'histoire de l'art.

Darboussier - Rue Raspail 97100 POINTE-A-PITRE Tél : 0590 25 16 00

La Route des esclaves

En 2010, à l'occasion de la 27e édition des Journées du Patrimoine, « La Route de l’Esclave. Traces-mémoires en Guadeloupe » a été lancée par le conseil général de la Guadeloupe, en collaboration avec l’UNESCO.
Trace-mémoires en Guadeloupe, un circuit patrimonial et mémoriel est proposé et se compose de dix-huit sites. Ce parcours relie la Basse-Terre à la Grande-Terre en passant par Marie-Galante et Terre-de-Bas. Parmi les sites de ce projet, on retrouve bien sur des plantations (Grivelière), lieu d’emploi massif d’esclaves pour les travaux agricoles. Ces plantations sont dans différents états de conservations ou de restaurations.

… Ils sont plus d'un millier ! Depuis 2007, des caméras installées sur le rocher, vous observerez en direct les nombreux oiseaux marins qui s’y reproduisent… au Musée, Panoramas et Vie sauvage.

Rocher du Diamant
Les Saintes

Les Saintes

Les îles des Saintes ou les Saintes, en créole guadeloupéen Lésent, sont un archipel d'îlots volcaniques des Antilles françaises dans la mer des Caraïbes. Divisé entre les communes de Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, les Saintes sont rattachées administrativement à la Guadeloupe. Leurs habitants se nomment les Saintois(es).